Mes Films

2015: Les enfants du dehors

Dans le  quartier de Hautepierre à Strasbourg,  deux enseignantes de l’école maternelle ont fait le pari de modifier l’espace même de leur école en créant un petit jardin sauvage,  modifiant  ainsi le temps de l’école. Le dehors n’est plus une  cour de récréation bitumée. Il   fait partie du travail avec les enfants autant que la salle de classe. C’est comme un mur qu’on abolit, la vue devient plus large. Pour les petits citadins, la terre, la boue, les plantes, les cailloux redeviennent objets « naturels », de ceux qu’on ne  possède pas mais avec qui on entretient une relation concrète. Alors parler, compter, acquérir des savoirs, vivre avec les autres deviennent des expériences actives, attentives.

Sélectionné au 12 festival européen du film d’éducation décembre 2016.

filet d'o

2011: Artiste…à mon âge? 

Dans la maison de retraite Les Mésanges en Alsace, un atelier de création s’ouvre à tous les résidents en impliquant, et c’est là son originalité, l’ensemble du personnel.
Au fil des ateliers des personnalités se révèlent, des portraits se dessinent et ouvrent notre regard sur un âge des possibles encore.

Duré: 52 mn, coproduction La Curieuse, Les Films du chemin, France Télévisions, Vosges Télévision,  avec la participation du CNC, du Ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale, de la Région Alsace, de la Communauté Urbaine de Strasbourg et de l’ABRAPA.

2009: Purim, les tunnels de la mémoire

Linz 1938: Hitler proclame l’annexion de l’Autriche.
Linz 2009: la capitale européenne de la culture s’apprête à fêter Purim, le carnaval juif,  dans des tunnels creusés dans ses entrailles par des prisonniers du camp de concentration de Mauthausen. Le metteur en scène israélien David Maayan transforme le  Purimspil, l’ancêtre du théâtre yiddish,  en un « musical » insolite,  accompagné par des musiciens tziganes qui ouvrent la traditionnelle histoire de la survie du peuple juif sur celle de tous les exilés, déracinés et clandestins d’aujourd’hui. Parmi les comédiens venus du Zimbabwe, de Singapour, d’Australie, de Serbie et d’Autriche, Rafaël Goldwaser,  seul comédien de théâtre yiddish,  tente en vain d’être  le « gardien » de la langue yiddish.

Durée: 71 mn, coproduction Seppia et  Alsace 20, avec la participation du CNC et de la Communauté Urbaine de Strasbourg.

VOD: http://www.filmsdocumentaires.com/auteurs/232-mariette-feltin

2008: Raconte-moi ta langue

Projet labellisé dans le cadre de l’Année Européenne du Dialogue Interculturel. Montré aux USA (New York),  en Suède, en Ecosse, en Angleterre, en Belgique, en Espagne ( Séville et San Sebastian) en Italie (Sienne) en Suisse, en Allemagne, Au Brésil, en Colombie, en Finlande, au Luxembourg ….

Dans un petit village alsacien, deux enseignantes invitent le samedi matin les parents des enfants de migrants à venir enseigner leur langue et parler de leur culture à l’ensemble de la classe. A l’IUFM d’Alsace, deux enseignantes-chercheures luttent contre la difficulté de l’école à s’ouvrir aux langues de la migration et suivent l’initiative  de près; l’une d’elle la relaie auprès de ses étudiants qu’elle encourage à s’ouvrir à la pluralité des langues et des cultures. Enfants, parents, enseignants, étudiants, chercheures contribuent ainsi à un changement radical des mentalités. Le film à son tour relaie ces actions concrètes et efficaces pour faire changer le monde.

Durée: 53 mn,   coproduction GRAND LARGE PRODUCTIONS/LES FILMS DU CHEMIN/ TELE ALSACE/ Images Plus/ Mosaïk, avec la participation du CNC, de l’ACSÉ, de la Région Alsace, du Département du Bas-Rhin, de la DRAC Alsace, et le soutien de la Fondation SolidarCité. Acheté par France 3 Alsace.

Distribution : LA CURIEUSE, versions française,  anglaise ou américaine, cf le site: www.lacurieuse@free.fr

Sélections: en 2009, Festival du Film de l’Education à Évreux, organisé par les CEMEA   / Festival Vidéo Psy de Lorquin, Prix MINKOWSKA ( CNAM) / Festival Tapages 2013  » Frontières: faire sans, faire avec »

2006: L’Homme de l’Air

Cette figure importante du judaïsme diasporique rejetée par les sionistes nous invite à un voyage hors des sentiers battus de la culture yiddish. A Strasbourg, où se pose la question de la transmission de cette culture pour un public non connaisseur, en Israël où sa table rase pour créer un homme sans passé a créé un grand vide, et au Canada où le yiddish reste une valeur incontournable pour le judaïsme.

Durée: 52 mn, Coproduction Balthazar Films/ France 3 Alsace, 2006, avec la participation du CNC, de la Région Alsace, de la Communauté Urbaine de Strasbourg, et avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, de la Fondation Zwillinger sous l’égide de la fondation du Judaïsme Français.

2003: Enfants des limbes 

Quand il y a collision de la naissance et de la mort, l’invisibilité de l’évènement et la minimisation par l’entourage rendent la question de l’oubli centrale, entêtante. Dans l’imaginaire chrétien de l’au-delà, les limbes devaient libérer les parents de la pensée obsédante de leur nourrisson souffrant des peines infernales. Aujourd’hui, comment reconnaître ces enfants sans histoire apparente? Véronique, Laurence et Nicole ont résisté, chacune à leur manière, à la disparition des limbes, cette région indéterminée où rêve et réalité se brouillent. Elles évoquent le moment du traumatisme, le besoin de créer des traces matérielles et la possibilité d’une vie, après.

Durée: 48 mn, coproduction Balthazar Films/France 3 Alsace, avec la participation du CNC, de la Région Alsace, de la Communauté Urbaine de Strasbourg, de la Procirep et de l’Angoa.

Primé au Festival Vidéo Psy de Lorquin.

2001: Charlotte Herfray, à mots découverts 

Militante d’éducation populaire et politiquement engagée, Charlotte Herfray devient enseignante chercheure en psychologie clinique et psychanalyste au mi-temps de sa vie. Sa pensée s’exprime essentiellement dans la présence de sa parole qui confronte l’écoute de l’inconscient et la vigilance au social.
La saveur des mots et de la connaissance la guide qu’elle soit conteuse pour évoquer le temps de sa propre entrée dans le langage, théoricienne pour parler du désir indestructible ou réflexive sur sa vie dont elle a déjà parcouru un long chemin.

Durée: 26 mn, coproduction Balthazar Films/France 3 Alsace, avec la participation du CNC, de la Région Alsace, du Département du Bas-Rhin et de la Communauté Urbaine de Strasbourg.

1999: Une tribu bien singulière 

Le film interroge la relation entre personnes handicapées physiques et valides à travers une création commune, dans un travail avec et sur le corps. Comment ne pas « tolérer » les différences mais les prendre à bras-le-corps pour en faire l’essence même d’un spectacle où chacun a sa place? Humour, chaleur, persévérance et enrichissement réciproque sont au rendez-vous durant la préparation de CET AUTRE MOI-MEME, un spectacle bien vivant mis en scène par Evelyne Chanut à la Laiterie à Strasbourg.

Durée: 26 m,  coproduction Balthazar Films/France 3 Alsace, avec la participation du CNC, de la Région Alsace, de la Ville de Strasbourg/A.R.E.S

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s